1ère partie
addictions.jpg
VENDREDI 18 NOVEMBRE
20h00
Soyaux - Espace Matisse

Anaïs PETIT - Addictions

Anaïs Petit vous propose un show unique où elle mêle sketchs, imitations et parodies musicales interprétées en live au piano.

Dans ce nouveau spectacle, Anaïs a imaginé quelles pourraient être les addictions de personnalités célèbres. Venez découvrir les passions secrètes et honteuses de Vanessa Paradis, Catherine Frot, Chantal Ladesou, Louane, Céline Dion, Carla Bruni, Véronique Sanson, France Gall et bien d'autres.

 

Elle vous présentera également une galerie d'addicts anonymes : de la DRH accro au malheur des autres à la fille accro à sa déprime en passant par "Mamie Goulue", chacune d'entre elles viendra nous raconter son histoire à travers des sketchs irrévérencieux et décalés.

Le tout parsemé de quelques chansons au piano.

Ce spectacle a reçu 2 nominations aux P'tits Molières 2019 dans les catégories Meilleur spectacle d'humour et Meilleure comédienne.

2ème partie
eliot.jpg
ELLIOT JENICOT - Les fous ne sont plus ce qu’ils étaient

Il y a un homme qui manifestement s’est fait tout seul. Et qui s’est raté. C’est ce qu’il nous dit, d’entrée de jeu. Et cette entrée de jeu, nous nous y engouffrons derrière lui.  Le voici monsieur Loyal de lui-même.

Un seul en scène habité par deux propriétaires : le premier, Elliot Jenicot, celui qu’on voit, qu’on écoute, qu’on entend respirer et transpirer et le second, Raymond Devos, celui qui plane, dont les mots-bijoux ont trouvé preneur, parleur, raconteur, joueur.


Dans cette interprétation très personnelle, Elliot Jenicot questionne sa propre histoire d'artiste atypique, depuis ses années au music-hall jusqu'à son entrée à la Comédie Française.

Il ne nous cache rien de son chantier manqué, ses gravats de vie, ses planches de salut, ses peurs, ses angoisses, ses envies, ses souvenirs, ses émotions…


Raymond Devos aurait eu 100 ans le 9 novembre
‘’Soyaux fou d’humour‘’ ne peut l’ignorer
Cet spectacle est notre façon d’honorer le maitre
des paradoxes, du non-sens et de l’auto dérision.